Historique

L’origine de l’Alliance

En 2014, des pédagogues, des responsables d’association et des politiques ont crée le collectif « Paris-éducation 2015 ». A partir d’itinéraires professionnels et militants très variés, ils sont arrivés à une conclusion commune : une profonde transformation des systèmes éducatifs, du local au mondial et de l’école maternelle à l’université, est nécessaire pour préparer les jeunes à assumer leurs responsabilités à venir. En effet, dans un monde interdépendant ils sont mis au défi de conduire au cours des décennies à venir une transition vers des sociétés écologiques et solidaires, impliquant un profond bouleversement des modes de pensée et d’action.

Le dérèglement climatique n’est aujourd’hui qu’une des manifestations d’un bouleversement plus général touchant l’ensemble des relations : entre les personnes ; entre les sociétés ; entre l’humanité et la biosphère. Cette évolution générale interpelle notre capacité à comprendre et à assumer la complexité, à penser et à agir dès lors que les relations entre les êtres et entre les choses deviennent plus importantes que chacun pris séparément.

Face à cette situation, l’éducation doit se retrouver en première ligne. A l’occasion de l’organisation de la COP21, en décembre 2015, le collectif « Paris-éducation 2015 » a publié un Manifeste pour une éducation à la citoyenneté planétaire (http://paris-education2015.org). Il a aussi obtenu la mise sur pied d’une journée thématique sur l’éducation au développement durable et à la citoyenneté planétaire. Lors de cette journée organisée par le Ministère de l’Education Nationale français au sein même de la COP, des responsables de nombreux pays se sont retrouvés pour affirmer que les sociétés du monde ne parviendraient pas à faire face au réchauffement climatique par des mesures politiques, juridiques, économiques ou techniques si celles-ci ne s’accompagnaient pas en même temps d’une refonte radicale des systèmes éducatifs allant au-delà de l’éducation à l’environnement et au développement. Nous devons revoir intégralement nos façons de penser et d’agir et recréer les liens que nous entretenons entre nous et avec les écosystèmes qui nous font vivre.

L’AECP rassemble des personnes qui souhaitent pérenniser et déployer le Manifeste et la présence de l’éducation à la citoyenneté planétaire lors des COP.

Le manifeste peut être téléchargé depuis le site : http://paris-education2015.org/